Sherry Singh a fait de graves allégations contre Pravind Jugnauth à l’effet qu’il avait donné des ordres pour qu’une third party étrangère puisse installer des équipements pour ‘sniffer’ le trafic d’internet dans le pays.

Selon Sherry Singh, cela permettrait d’avoir accès aux données confidentielles de tous les utilisateurs d’internet à Maurice. Il est question des sites visités, de la browsing history mais aussi des mels entre autres !

Interrogé à cet effet dans Tempo la So, Loganaden Velvindron, ingénieur informatique à Cyberstorm, affirme que c’est techniquement possible.

Est-ce possible à travers ce sniffing d’avoir accès à des données sur Whatsapp ? La question a été posée à Loganaden Velvindron. Il affirme que c’est plus compliqué mais que cela demeure possible.

Loganaden Velvindron a aussi soutenu que ce type d’espionnage est souvent utilisé dans des pays répressifs où il y a des régimes à tendances dictatoriales.

Article précédentGastro-entérite : en une semaine 731 cas enregistrés
Article suivantInfanticide en 2009 : Jenna Darga condamnée à quatre ans de prison pour avoir tranché la gorge de sa fille