Son collègue Maneesh Gobin et lui ont défendu bec et ongles le Premier ministre en conférence de presse à la mi-journée. Les deux ministres disent attendre l’opposition de pied ferme sur les allégations faites par l’ancien CEO de Mauritius Telecom.

Article précédentXavier-Luc Duval pas autorisé à poursuivre sa PNQ : « C’est très grave ! Enough is enough… le Standing Order25(5) ne tient pas la route dans ce cas », affirme Kailash Purryag…
Article suivantVives tensions lors de la PNQ : « Nou parlement par la faute de Phokeer et Pravind Jugnauth pas kapav tombe plus bas ki zordi », déplore Paul Bérenger