Selon la députée mauve, Kalpana Koonjoo-Shah aurait dû réagir face aux cas d’allégations sexuels dans les écoles spécialisées, chose qu’elle n’a pas faite. Elle n’est pas venue de l’avant pour les dénoncer, avance Joanna Bérenger.

Il y a d’autres sujets importants qui sont toujours dans l’attente d’être défendus par la ministre, soutient Joanna Bérenger.

La ministre doit revoir ses priorités, soutient-elle.

Article précédentMETEO : Sortez vos pulls car un fort anticyclone presqu’au sud des Mascareignes maintient un temps venteux et froid sur notre région.
Article suivantBollywood : Les acteurs Ranbir Kapoor et Shraddha Kapoor à Maurice pour le tournage d’un film