Il était l’invité de Michaël Jean Louis dans le Hardtalk hier. Le président de la State Employees Federation se dit contre l’institution d’une telle entité. Pour rappel, c’est le ministre de la Santé qui avait annoncé la mise en place d’un tel organisme afin d’assurer que l’achat de médicaments se fasse en toute transparence.

Pour Radhakrishna Sadien, cette décision ne fera qu’ouvrir la porte à la corruption.

Iqbal Ameeran qui est lui le président de la Government Service Employees Association déplore le manque d’information sur ce sujet.

Reported by: Namrata Deelchand

Edited by :  Jugernauth Raj

Posted by : Caroline Duvergé

Article précédentProposition alléguée de Rs 1,5 million dans l’affaire Michaela Harte : Me. Rama Valayden demande au commissaire de police d’initier une enquête en urgence
Article suivantCoup de tonnerre : Sherry Singh contraint à la démission à Mauritius Telecom !