C’était, hier, lors de sa PNQ adressée au Premier ministre sur l’Independant Police Complaints Commission. Selon lui, il y a des manquements et qu’une révision des lois qui régit la commission est nécessaire. Il cite en exemple le pouvoir d’arrestation que n’a pas l’Independant Police Complaints Commission comparé à celle de Grande-Bretagne.

À quoi Pravind Jugnauth a répondu que les structures à Maurice ne peuvent être comparées à celles de Grande-Bretagne en termes des lois et de moyens.

Reported by: Marc Pierre

Edited by : Jugernauth Raj

Posted by : Caroline Duvergé

Article précédentCoup de tonnerre : Sherry Singh contraint à la démission à Mauritius Telecom !
Article suivantCrise d’eau : L’inquiétude gagne les Rodriguais