La situation est grave. L’état d’urgence a même été décrété par le chef commissaire Johnson Roussety la semaine dernière. Le niveau d’eau dans les réservoirs et nappes phréatiques est critique. Pour le moment, dépendant des régions, l’eau du robinet ne coule que durant quelques heures par semaine… ou par mois. La situation devrait empirer dans les prochaines semaines si des mesures ne sont pas prises.

L’inquiétude grandit dans l’île…

Article précédentTortures et brutalités policières: Xavier-Luc Duval plaide pour des changements dans la loi et d’accorder plus de pouvoir à l’IPCC
Article suivantAbus sexuels dans les écoles spécialisées : ‘accordez la gestion de ces écoles à la Global Rainbow Foundation’, martèle Armoogum Parsuramen