La directrice générale de la Mauritius Family Planning and Welfare Association participait à l’émission Korek Pas Korek hier axée sur les abus sexuels sur les enfants.

Elle explique qu’il est du devoir des adultes de protéger les enfants.

Afin de lutter contre les abus envers eux, elle préconise l’introduction de l’éducation sexuelle dans les écoles.

Par ailleurs, le psychologue Krishna Seebaluck est lui pour l’institution d’un organisme qui pourra assurer la formation des parents et tous ceux qui travaillent directement avec les enfants.

L’émission était animée par Michael Jean Louis.

Article précédentScandale d’abus sexuels à l’école des sourds : ‘ce serait inacceptable que ce soit l’interprète de cette même école qui assiste la police dans son enquête ’, avance Armoogum Parsuramen
Article suivantParlement : Xavier-Luc Duval revient à la charge avec une PNQ sur les allégations de brutalité policière