Selon les autorités, au moins 17 jeunes ont été découverts morts ce dimanche matin dans une boîte de nuit d’un bidonville de la ville méridionale d’East London, en Afrique du Sud. Les cadavres, allongés sur les tables ou le sol, ou encore toujours sur leur chaise ne portait aucune blessure.
Un commandant de la police régionale, le brigadier Thembinkosi Kinana, a déclaré à l’AFP : “Nous avons reçu un rapport faisant état de 17 (personnes) qui ont péri dans un petit pub de Scenery Park, dont le siège est à East London”. Il a ajouté : “Nous examinons actuellement les faits entourant l’événement.
Les victimes, selon lui, étaient âgées de 18 à 20 ans.
Unathi Binqose, un représentant du département de la communauté et de la sécurité de la province du Cap-Oriental, a exclu une bousculade comme cause de décès lors d’un discours sur le site.
Comme il n’y a pas de blessures ouvertes évidentes sur les cadavres, Binqose a déclaré à l’AFP au téléphone : “C’est difficile de penser que c’est une bousculade”.
“Des corps sont éparpillés sur des tables, des chaises et sur le sol, sans aucune preuve évidente de préjudice”, selon DispatchLive, un journal local régional. Des images non vérifiées publiées sur les réseaux sociaux montraient des victimes éparpillées sur le sol du club sans aucune indication évidente de traumatisme.

Article précédentFuite alléguée des papiers d’examens : «Il n’y a pas eu de fuite des papiers du PSAC », soutient LeelaDevi Dookhun-Luchmun
Article suivantHOROSCOPE: Daily Predictions 27 JUNE 2022