Dans l’annexe du budget, il est indiqué que le gouvernement compte amender la MBC (Collection of Licence Fees) Act. Ainsi, quelqu’un qui ne s’acquitterait pas de la redevance de la MBC s’exposera bientôt à une amende de Rs 50 000 au lieu de Rs 2 000 mais aussi à une peine de prison n’excédant pas deux ans.

Jayen Chellum, secrétaire général de l’Association des consommateurs de l’île Maurice, a écrit au ministre des Finances à ce sujet. Il lui demande de renoncer à ce projet et de garder l’amende à Rs 2000.

Il demande aussi à Renganaden Padayachy d’accorder une amnistie à ceux qui ne sont pas en règle… le temps qu’ils se régularisent.

Article précédentAu Kenya : le groupe IBL achète les parts du fonds d’investissement français Amethis au sein de la société Naivas
Article suivantÀ Port-Louis hier : les participants disent NON aux amendements prévus à la MBC Act et à la torture policière