Lundi dernier, deux officiers de police ont débarqué à son domicile, à Bambous, pour l’embarquer et l’emmener à l’hôpital Brown Sequard. Elle soutient avoir été victime de brutalité.

Accompagnée de Me Mahen Saulick, Maria Ithier a porté plainte auprès de l’IPCC cet après-midi. L’homme de loi dit ne pas comprendre pourquoi les policiers ont agi de cette façon. Il reconnait que sa cliente a eu un trouble psychiatrique en 1983. Il demande au commissaire de police d’initier une enquête approfondie.

Maria Ithier, de son côté, soutient que les policiers l’ont agressée avant de l’emmener à l’hôpital Brown Sequard. Elle dit ne pas connaître la raison.

Article précédentSecteur de la pêche : Judex Rampaul remet en cause la raison d’être du ministère de tutelle
Article suivantVaccination anti-Covid : 10 592 enfants âgés entre 5 et 11 ans ont reçu la première dose d’un vaccin