Ashok Subron a été convoqué hier au CCID dans le cadre de l’affaire dite Kistnen Papers. Il a été appelé à vérifier à l’IT Unit une copie digitale des de ces documents qu’il avait remis aux enquêteurs.

Le dirigeant de Rezistans ek Alternativ a aussi saisi cette occasion pour rappeler aux enquêteurs qu’il a adressé une correspondance au commissaire de police quelques semaines de cela. Cela concerne l’enquête portant sur les Kistnen Papers qui avait été référée à la police par l’ESC.

Il déplore que jusqu’ici, il n’a reçu aucune réponse de la part du commissaire de police.

La véracité des Kistnen Papers a été établie avance Ashok Subron. Il soutient que la police doit enquêter, car cela peut entraîner à la disqualification des élus de la circonscription numéro 8, soit Pravind Jugnauth, Leela Devi Dookhun-Luchoomun et Yogida Sawmynaden, aux prochaines élections.

Article précédentArrestation dans le cadre de la manifestation Tank Vide : Suzon Apollon 72 ans , et 3 autres personnes se sont acquittés de leur caution, la police est à la recherche de 2 autres citoyens
Article suivantEn deux jours : 2 jeunes de 15 et 24 ans se donnent la mort par pendaison