L’avocat représente les trois plaisanciers qui ont été arrêtés et relâchés sur parole hier. Ils ont comparu devant le tribunal de Mahébourg ce matin. Une accusation provisoire de rassemblement illégal a été retenue contre eux.

Jean-Pierre Parisot, 51 ans, Jean Daniel Orange, 40 ans, et Genaro Juan Bhuttoo, 36 ans, ont été libérés contre une caution de Rs 3 000 chacun et une reconnaissance de dette de Rs 25 000.

Ils sont accusés d’avoir participé à l’opération « Tank Vide » au Mahébourg Waterfront le 21 mai dernier. La police avait embarqué 4 personnes ce jour-là. Parmi, Tony Apollon. Les quatre individus ont été inculpés provisoirement de rassemblement illégal, puis relâchés sous caution.

C’est après visionnage des images des caméras Safe City que la CID de Mahébourg a convoqué Jean-Pierre Parisot, Jean Daniel Orange et Genaro Juan Bhuttoo hier… Les trois plaisanciers ont de nouveau rendez-vous en cour le 29 juin.

Leur avocat, Me Nabil Moolna, va déposer une motion pour la radiation de l’accusation provisoire. Dans une déclaration à Top FM, l’avocat explique qu’il prévoit d’autres arrestations dans les prochains jours.

Tony Apollon, qui fait partie des personnes arrêtées dans un premier temps, soutient que Jean-Pierre Parisot, Jean Daniel Orange et Genaro Juan Bhuttoo n’ont pas participé à la manifestation ce jour-là. Ils ne faisaient que passer et ont vu du mouvement…

Article précédentLe nom du cheval gagnant, Candle Cove, annoncé avant le départ : l’enquête de la GRA conclut à un bug dans le système de la MBC
Article suivantElle est d’au moins deux degrés : la baisse de température va perdurer jusqu’à dimanche,13 degrés attendus dans certains endroits