Les cas de violences dans les écoles sont en recrudescence. Intervenant sur le sujet au Parlement samedi dernier, la ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun Luchoomun a affirmé que son ministère met tout en œuvre pour combattre cette situation. D’ailleurs, jusqu’à la mi-juin, 32 Educational Psychologists travaillaient dans les écoles, 18 se joindront à eux, incessamment.

La psychosociologue Mélanie Vigier de Latour Bérenger, trouve que c’est une bonne démarche. Or, le nombre demeure insuffisant. Elle met également l’accent sur la formation qui est essentielle.

Mélanie Vigier de Latour Bérenger en profite aussi pour parler de l’importance de la prévention et de l’intervention.

 

Reported by: Dorothy Bonnefemme

Edited by :  Jugernauth Raj

Posted by : Caroline Duvergé

Article précédentRecette : Vindaye poulet
Article suivantClé USB remise par Me Rama Valayden : « Mo pena nanye pou repros mwa… monn fer seki bizin fer, kan bizin fer, kouma bizin fer », affirme l’ASP Kokil … qui conteste sa convocation par le CCID