La Chine, amie du Pakistan par tous les temps, a plongé ce pays dans les ténèbres. Après l’incapacité du Pakistan à effectuer des paiements aux fournisseurs d’électricité chinois, le pays se trouve dans l’abîme des pannes d’électricité qui perturbent la vie et les affaires au milieu d’une vague de chaleur insupportable. Les compagnies d’électricité chinoises ont fermé plusieurs centrales après que le gouvernement pakistanais n’a pas payé les factures à hauteur de 300 milliards de roupies.
Plus de deux douzaines d’entreprises chinoises opérant au Pakistan ont fermé leurs centrales électriques dans le pays ce mois-ci.
La trentaine d’entreprises opèrent dans le pays dans le cadre du corridor économique sino-pakistanais (CPEC), une entreprise phare de plusieurs milliards de dollars, dans divers domaines, notamment l’énergie, les communications et les chemins de fer.
Les entreprises chinoises ont mis de l’avant une longue liste de plaintes, y compris des procédures de visa complexes, la fiscalité, etc., mais la partie pakistanaise a présenté des contre-plaintes sur les “réponses tardives à leurs communications”, selon le rapport citant des “sources informées”.
Selon le rapport, environ 25 représentants de producteurs d’électricité indépendants (IPP) chinois ont parlé de l’accumulation des cotisations et ont averti qu’ils fermeraient dans quelques jours à moins que des paiements ne soient effectués à l’avance. Ils ont également déclaré que les autorités faisaient pression sur eux pour maximiser la production d’électricité afin de répondre à la demande de pointe estivale, mais “cela nous est impossible compte tenu de graves problèmes de liquidités”.

Article précédentFrance : Macron perd sa majorité absolue, poussée historique pour Marine Le Pen
Article suivantBulletin prévision pour Maurice de ce lundi 20 juin 2022