Des pêcheurs, plaisanciers et activistes avaient participé à l’opération Tank Vide au Mahébourg Waterfront le 21 mai dernier. Cette manifestation pacifique a été interrompue par la police. 4 personnes, dont Tony Apollon, avaient été embarquées au poste. Ces individus avaient été interrogés, arrêtés, inculpés provisoirement et relâchés sous caution.

Le dossier, semble-t-il, a été transféré au Central CID. Et après visionnage des images des caméras Safe city, une liste de personnes a été dressée. 4 d’entre elles ont été convoquées ce lundi au siège du CCID, explique Tony Apollon au micro de Stephan Douce.

Pour le dirigeant du MMM, cela est triste pour le pays. Il se demande si l’objectif ne serait pas d’empêcher les Mauriciens à faire entendre leurs voix.

 

Reported by: Stephan Douce

Edited by : Michael Jean Louis

Posted by : Caroline Duvergé

Article précédentElle donne la réplique à Steven Obeegadoo : « Quand les institutions ne fonctionnent pas, c’est notre rôle d’agir…Rester silencieux est un signe d’antipatriotisme », affirme Padma Utchanah
Article suivantBudget 2022-2023 : Début de l’examen en comité des dotations budgétaires