Après que son nom ait été cité par le Premier ministre adjoint lors des débats budgétaires hier, Padma Utchanah, du Ralliement citoyen pour la patrie, n’a pas tardé à réagir.

Elle confirme s’être tournée vers des institutions internationales pour dénoncer la torture policière à Maurice. Elle souligne que ses actions ne ternissent pas l’image du pays mais, bien au contraire, dévoile l’envers du décor.

Padma Utchanah, qui est actuellement en France, donne la réplique au no 2 du gouvernement.

Padma Utchanah déplore l’inaction des autorités mauriciennes. Elle dit espérer qu’elles feront leur boulot correctement.

Article précédentSuspension d’un haut responsable du MES après la fuite alléguée de questionnaires d’examens nationaux : La crédibilité du MES est en jeu, regrette Ajay Guness
Article suivantOpération Tank Vide : Convocation de 4 autres personnes au CCID ce lundi, annonce Tony Apollon