La ministre de l’Education, Leela Devi Dookun-Luchoomun n’est pas passée par quatre chemins pour fustiger les députés rouges qui ont révélé la suspension d’un employé du Mauritius Examination Syndicate. Ils ont allégué que la personne concernée a eu accès aux papiers d’examens de Grade 4, du PSAC et ceux de Grade 9.

Pour la ministre de tutelle, l’Opposition a voulu semer le doute dans la tête des parents et des élèves.

Or, Eshan Juman, l’un des dénonciateurs de cette affaire, a publié des documents du MES démontrant qu’il y a bel et bien eu une fuite. Selon les documents, le Senior Research Officer a sauvegardé les documents dans une clé USB. Dans les documents, on peut voir que ces sont principalement les papiers de PSAC et Grade 9 qui ont été sauvegardé.

Le député Eshan Juman dénonce la manière de faire de la ministre.

Il se demande comment l’officier en question a pu avoir accès à l’ordinateur alors que trois personnes doivent ouvrir le cadenas pour avois accès à la salle.

Article précédentPension aux veuves musulmanes : ‘c’est un problème de longue date qu’on corrige d’une façon juste, il y aura les amendements nécessaires à la Civil Status Act’, annonce Pravind Jugnauth
Article suivantUn vol SpiceJet à destination de Delhi avec 185 personnes à bord prend feu en vol