C’est au Parlement lors de son intervention sur le budget 2022/23 qu’Ivan Collendavelloo a réagi sur les vidéos d’actes de tortures et brutalités policières sur des suspects. Selon lui, seuls les officiers impliqués dans ces actes de tortures ne peuvent pas être tenus pour responsables. Les policiers qui ont gardé le silence le sont tout aussi pour le député du gouvernement.
Ivan Collendavelloo estime que seule une enquête déterminera qui sont les coupables et ceux qui ne le sont pas.
Écoutez un extrait de ses propos, hier, au Parlement.

Article précédentSondage d’Afrobarometer : 63% des sondés sont d’avis que la police n’agit pas de manière impartiale
Article suivantDécès du petit Ayaan : trouvé coupable à l’unanimité, Ashar Soobratee, Le beau-père, écope de 39 ans d’emprisonnement