Arrêtés suite à la parution des vidés de torture, l’inspecteur Derochoonee, le sergent Reedoye et le constable Gokhool ont retrouvé la liberté hier en cour de Pamplemousses après avoir chacun fourni une caution de Rs 20 000.
Les proches des policiers étaient sur place. La sœur du constable Gokhool devait lancer ; ‘mon frère est un héros, je salue tous ces policiers’.

Article précédentSuspension d’un haut responsable du MES après la fuite alléguée de questionnaires d’examens nationaux : « Personne pas ti pou coner si mo pas ti amène ca l’Assemblée Nationale ; Silence Madame la ministre li lourd », s’insurge Ehsan Juman
Article suivantPublic Service Commission : L’âge de recrutement des médecins spécialistes passe de 40 à 50 ans