Face à la presse hier après-midi, Rama Valayden n’a pas mâché ses mots à l’encontre du Premier ministre, Pravind Jugnauth. Il est revenu sur plusieurs dossiers non élucidés.
Dans les cas, qu’il affirme être des victimes de torture policière, Rama Valayden indique avoir informé à maintes reprises au Premier ministre de ces injustices, mais selon ses dires, ses doléances sont restées lettre morte.

Faute d’action du gouvernement pour y remédier, Rama Valayden dit avoir référé les cas au Committee against Torture (CAT), car Maurice ne respecte plus l’article 20 de la convention contre la torture ni la section 78 du Code pénal.
Écoutez les propos de Rama Valayden

Rama Valayden lance aussi un appel au Premier ministre pour revoir la loi sur la torture et lui demande d’inviter les victimes à venir de l’avant pour dénoncer.

Article précédentFuite alléguée des questionnaires d’examens nationaux révélée par le député Juman au Parlement : « Le silence de la ministre Dookun-Luchoomun interpelle », s’inquiète Mahend Gungapersad
Article suivantAbandon des charges contre Pravind Jugnauth : ‘la raison qui a été donnée paraît très contestable en droit’, avance Me. Antoine Domingue