Le responsable du dossier éducation au sein du PTr a aussi évoqué le cas de fuite allégué de questionnaires d’examens dans son discours au Parlement jeudi soir. Dans une déclaration à Top Fm, il dénonce l’inaction de la ministre de tutelle. Il se demande pourquoi Leela Devi Dookun-Luchoomun n’a toujours pas fait de déclaration au Parlement sur ce sujet alors que l’affaire a été révélée par son collègue Eshan Juman mercredi.

Mahend Gungapersad ajoute que si le Mauritius Examination Syndicate prépare d’autres questionnaires pour les examens nationaux de cette année, il lui faudra s’assurer qu’aucun élève n’est laissé pour compte.

Nous avons envoyé un message à la directrice du MES pour obtenir sa version, mais elle n’est pas revenue vers nous.

Article précédentAbolition de la charge provisoire : Ivan Collendavelloo se dit contre un tel changement
Article suivantRama Valayden dénonce plusieurs cas non élucidés et pointe du doigt le Premier ministre