Screenshot from www.afrobarometer.org
Screenshot from www.afrobarometer.org

Les conclusions de ce sondage ont été publiées ce vendredi. 1 200 personnes ont participé à cette étude effectuée en mars 2022. La firme Afrobarometer revient, dans son sommaire, sur la circulation des vidéos montrant des officiers de police infligeant des coups de tasers à des suspects. Afrobarometer rappelle que ce n’est pas la première fois que de telles vidéos font surface.

41% des sondés font très peu confiance à la police alors que 33% font quelque peu confiance dans la force de l’ordre. Notons que 12% ne font pas du tout confiance à la police.

Ce sont principalement les sondés venant des régions rurales qui disent faire « beaucoup » confiance à la police, soit 16% contre 10% des sondés vivant dans les régions urbaines.

C’est la catégorie 65 ans et plus qui fait davantage confiance à la police, soit 23%, contre 7% pour les 18 à 24 ans.

L’étude révèle aussi que la situation économique a un effet sur le niveau de confiance dans la police.

Notons aussi que 24% des sondés sont d’avis que la plupart ou tous les officiers de police sont corrompus alors que 67% estiment que certains officiers seulement le sont.

Par ailleurs, 27% des participants affirment que les officiers de police arrêtent des voitures sans raison valable.

L’étude montre aussi que 21% des sondés utilisent une force excessive avec les criminels. 17% sont d’avis que la force policière utilise une force excessive avec les manifestants. Enfin, 15% des sondés pensent que les officiers de police s’engagent dans les activités criminelles.

AD526-Distrust^J-corruption^J-favouritism-mark-Mauritians-perceptions-of-police-Afrobarometer-dispatch-17jun22

Reported by : Namrata Deelchand
Edited by : Michael Jean Louis
Posted by : Sanju Baboolall

Article précédentAccusé d’avoir juré un faux affidavit sur ses dépenses électorales : abandon des charges contre Pravind Jugnauth, absent en Cour, suite à un nolle prosequi du DPP !
Article suivantÀ Rose-Belle : un homme d’une cinquantaine d’années arrêté pour fabrication alléguée de faux certificats de fitness et vignettes de déclaration