“Une étude scientifique a prouvé que les cacahuètes de bar contiennent jusqu’à 100 sortes d’urine différentes!”
Logique après tout, quand on sait que
12.5% des sondés (soit une personne sur 8) avouaient ne pas se laver les mains systématiquement en sortant des toilettes.
Ce sondage-là était français. Il aurait pu être suédois ou sicilien, l’hygiène est plus une affaire d’éducation que de nationalité.
Bref, dans tous les cas, si tout le monde met ses mains répugnantes dans les cacahuètes, évidemment, on doit y trouver de tout.
Idem pour les glaçons. Une étude sur les glaçons dans les bars britanniques en 2003 a mis au jour la présence de bactéries coliformes dans 44% des échantillons prélevés! Sur des glaçons toujours – à Sydney, en Australie, toujours en 2003. Un quart de 12 pubs testés (donc 3 pubs) servaient des glaçons contenant des germes… Moralité, les glaçons, c’est parfois dégueulasse. Et les cacahuètes…, c’est pire.

Article précédentCovid-19 : Un mort et 135 cas positifs en une semaine
Article suivantAu parlement hier soir : « Je suis né sous le signe du Scorpion… Mon horoscope chinois est tigre… Mes détracteurs peuvent deviner de quel bois je me chauffe », affirme Yogida Sawmynaden