Images Archives
Images Archives

C’est le 28 mars 2021, soit en plein confinement, que la jeune femme de 25 ans avait été verbalisée. Elle sortait de Mahébourg et a été prise en contravention à Pointe-d’Esny car elle n’était pas en possession d’un Work Access Permit. En cour, la jeune femme a expliqué qu’elle était partie déposer la garde-malade de sa grand-mère à Rivière des Créoles.

Elle a expliqué au tribunal que début mars 2021, lorsque le confinement a été déclaré, elle avait appelé le poste de police de Bleu-Bay pour expliquer que sa grand-mère est souffrante et a besoin d’une garde-malade. Un policier lui a demandé de chercher un certificat médical pour sa grand-mère qu’elle doit avoir sur elle lorsqu’elle va récupérer et déposer la garde-malade.

La jeune femme a précisé qu’elle a aussi fait une demande pour obtenir un Work Access Permit pour elle et la garde-malade. Sa demande a été approuvée bien après la date de la contravention.

Ce jour-là, soit le 28 mars 2021, elle explique qu’un policier l’avait contrôlée une première fois à Mahébourg. Elle a montré le certificat médical et a été autorisée à partir. Quelques minutes plus tard, elle a été interpellée à Pointe d’Esny. Cette fois, elle a été verbalisée malgré le certificat.

Amrish Oozageer, le magistrat de la cour de Mahébourg, a estimé que la version de la jeune femme est crédible et fiable. D’où sa décision de la disculper.

Article précédentHOROSCOPE: Daily Predictions 18 juin 2022
Article suivantAccusé d’avoir juré un faux affidavit sur ses dépenses électorales : abandon des charges contre Pravind Jugnauth, absent en Cour, suite à un nolle prosequi du DPP !