Plusieurs femmes de l’Entente de l’Espoir étaient devant le parlement ce jeudi pour apporter leur soutien à Ariane Navarre-Marie, Karen Foo Kune-Bacha et Joanna Bérenger.
Les trois députées ont toutes été expulsées de l’hémicycle mardi et suspendues pour la séance de mercredi.
Pour Joanna Bérenger, il était hors de questions de présenter des excuses, selon elle, cette suspension était « injuste ».

Article précédentZones inondables : «c’est ene dossier ki pou traumatise beaucoup dimun …», affirme Nando Bodha
Article suivantMTC et courses Hippiques : ” La GRA agit sous la baguette d’Al Capone de Champ de Mars” critique Rajesh Bhagwan