Suren Dayal et Pravind Jugnauth
Suren Dayal et Pravind Jugnauth

Hier la Cour suprême a renvoyé l’affaire de la Private Prosecution de Suren Dayal qui accuse Pravind Jugnauth d’avoir juré un faux affidavit sur ses dépenses électorales, devant la Cour de district de Port-Louis. Ainsi la Cour suprême n’a pas accédé à la demande de Pravind Jugnauth pour un arrêt des procédures en Cour de district.

L’affaire a ainsi été appelée cet après-midi à 13 heures. Le représentant du bureau du DPP a présenté un nolle prosequi, un non-lieu pour un abandon des charges contre Pravind Jugnauth. À noter que le Premier ministre, qui demeure l’accusé dans cette Private Prosecution de Suren Dayal, ne s’est pas présenté à la barre en Cour cet après-midi.

Les hommes de loi de Suren Dayal ont déjà annoncé que d’autres recours légaux sont envisagés.

Reported by : Murvind Beetun
Posted by : Sanju Baboolall

Article précédentInterpellée en 2021 pour infraction à la Quarantine Act : Une habitante de Blue-Bay disculpée en cour de Mahébourg
Article suivantSondage d’Afrobarometer : 41% des sondés disent faire très peu confiance à la police