Suite à un incident où une journaliste et un cameraman de Top FM avaient été malmenés par des employés de People’s Turf PLC mercredi, le CEO de cette société, KhulwantUbheeram, devait déclarer au téléphone qu’il fallait avoir la permission de PTP pour avoir accès au Champ de Mars.

Cela n’avait pas manqué de soulever la colère et l’incompréhension du public pour qui le Champ de Mars demeure un lieu public pour passer des moments en famille et pratiquer des activités physiques. Pour apporter un éclaircissement à ce sujet, Jean-Michel Lee Shim, actionnaire majoritaire de People’s Turf PLC nous a reçus au Champ de Mars hier.

Il a tenu à rassurer le public et soutient que le Champ de Mars a toujours été et est toujours un lieu public.

Article précédentConstruction de boxes : ‘ce terrain de foot était laissé à l’abandon, People’s Turf PLC va rénover deux autres terrains de foot au Champ de Mars’, avance Jean-Michel Lee Shim
Article suivantMeurtre d’Issa Ramjan : ‘si to pa signe sa bane papier la, pou bat toi pou touye toi pou zette to lekor’, Me. Teeluckdharry avance que son client, David Jolicoeur, a été forcé à avouer le meurtre