Suren Dayal, candidat battu au numéro 8 aux élections générales de 2019 avait entamé une Private Prosecution contre Pravind Jugnauth, qu’il accusait d’avoir juré un faux affidavit. Toutefois, en Cour de district de Port-Louis cet après-midi, les charges contre le Premier ministre ont été abandonnées suite à l’avis du bureau du DPP.

Réagissant à ce développement, l’homme de loi de Pravind Jugnauth, Me. Raouf Gulbul avance qu’une Private Prosecution n’est pas un droit absolu où n’importe qui peut entamer des poursuites directes. C’est un droit limité, soutient-il.

Reported by : Murvind Beetun
Posted by : Sanju Baboolall

Article précédentAbandon des charges contre le Premier ministre : ‘case pane mem ecouter, Pravind Jugnauth pane mem rentre dans box pou plaide coupab ou non coupab’, lance Roshi Bhadain
Article suivantCombat contre la drogue : ’Nous ne sommes pas convaincus qu’il faut démanteler l’ADSU comme le recommande la commission Lam Shang Leen !’ réitère Pravind Jugnauth