Suite à un avis du bureau du DPP, les charges contre Pravind Jugnauth, accusé par Suren Dayal d’avoir juré un faux affidavit sur ses dépenses électorales, ont été abandonnées cet après-midi en Cour de district de Port-Louis.

Réagissant à cela, Me. Roshi Bhadain, avocat de Suren Dayal, a tout d’abord déploré l’absence en Cour de l’accusé dans cette affaire, soit Pravind Jugnauth. ‘L’affaire de Private Prosecution n’a même pas été écoutée, Pravind Jugnauth n’était même pas le box, pour plaider coupable ou non coupable, voilà c’est le système de notre pays’, a déploré Roshi Bhadain.

Me. Roshi Bhadain évoque déjà la possibilité de contester la décision du DPP de ne pas poursuivre Pravind Jugnauth par voie de révision judiciaire.

Reported by : Murvind Beetun
Posted by : Sanju Baboolall

Article précédentÀ Rose-Belle : un homme d’une cinquantaine d’années arrêté pour fabrication alléguée de faux certificats de fitness et vignettes de déclaration
Article suivantAbandon des charges contre Pravind Jugnauth : ‘une Private Prosecution n’est pas un droit absolu, c’est un droit limité’, lance Me. Raouf Gulbul