Le pilote de SriLankan Airlines a refusé de suivre le commandement de la tour qui lui demandait de grimper à 35 000 pieds. Or, un vol British Airways arrivait à toute vitesse à cette altitude. Les pilotes srilankais ont refusé de monter malgré deux ordres en ce sens du contrôle aérien d’Ankara et ont été applaudis à l’atterrissage, ayant évité une collision qui aurait fait 600 morts.
Ce n’est que quelques minutes plus tard que le trafic aérien a demandé de toute urgence au vol srilankais de ne pas monter, car il y avait déjà un vol juste au-dessus à 35 000 pieds. Le temps pris par la tour de contrôle pour se rendre compte de l’erreur aurait été fatal si le Sri-Lankais avait obéi.
Grâce à sa vigilance, il a sauvé plus de 600 vies en évitant une importante collision en vol.
Le pilote avait désobéi, car il avait détecté l’arrivée d’un autre vol à 35 000 pieds.
Il a été chaudement applaudi après son atterrissage.

Article précédentBudget 2022-2023 : ‘Nou gouvernement ena leker mama, zis bane gro cœur qui napa trouve clair !’ dit Sandra Mayotte…
Article suivantUne épidémie présumée de typhoïde ou de choléra éclate en Corée du Nord