Le policier était le quatrième et dernier ex-élément de la CID de Terre Rouge à être arrêté dans l’affaire de torture alléguée. Il est le premier aussi à être libéré sous caution. Ce jeudi, devant le tribunal de Pamplemousses, le représentant de l’Independant Police Complaints Commission a indiqué qu’il n’avait pas d’objection à ce que le policier soit remis en liberté. Le constable Purgus devra s’acquitter d’une caution de Rs 20 000 et signer une reconnaissance de dette de Rs 100 000. Il ressort, ce jeudi, qu’il n’a pas encore été entendu par l’IPCC. Rappelons que demain, l’inspecteur Derochoonee, le sergent Reedoye et le constable Gokhool comparaissent aussi devant le tribunal de Pamplemousses dans le cadre de leurs motions de remise en liberté sous caution.

Article précédentObligation vaccinale du personnel de santé : Marche arrière de la GB
Article suivantGare à la maladie fongique : les planteurs de légumes inquiets