Le leader de l’opposition voulait savoir si le ministre de la défense, Pravind Jugnauth envisageait de mettre sur pied une Commission d’enquête pour notamment connaitre la gravité de ces actes de torture par des policiers, en identifiant dans la mesure du possible les auteurs de ces atrocités commises. Aussi pour déterminer s’il y a eu dans certains cas des erreurs judiciaires. Pravind Jugnauth devait répliquer que L’IPCC était déjà en train d’enquêter.  Les Exhibits, dit le Premier ministre ne seraient pas admissibles devant une Commission d’enquête.

Reported by : Vishwani
Posted by : Sanju Baboolall

Article précédentBudget 2022-2023 : ‘inn ariv le 14 du mois, dimun na pli ena kass dans poss’, lance Ivor Tan Yan au ministre Soodesh Callichurn
Article suivantAu Champ de Mars : une journaliste et un cameraman de Top FM malmenés par des employés de People’s Turf Club ; ‘Champ de Mars lor ou nom sa ?’ a même lancé une femme à notre journaliste