Karen Foo Kune-Bacha, Joanna Bérenger et Arianne Navarre-Marie ont tenu un point de presse hier devant les grilles de la Government House.

Cela après qu’elles aient toutes les trois été expulsées du parlement.

Karen Foo Kune-Bacha parle d’un jour triste pour la démocratie, la liberté d’expression et pour l’avancement des femmes dans la sphère politique.

Elle parle d’une attitude de « dominer » et injuste envers les trois femmes.

Joanna Bérenger juge la situation « extrêmement déplorable » et décourageante pour les femmes.

Reported by: Jessica Godin

Edited by :  Jugernauth Raj

Posted by : Caroline Duvergé

Article précédent“KUKU RUKUKU” Party : Kailesh Jagutpal s’en défend et critique le ”coq” l’emblème du PMSD
Article suivantAllégations contre Senna Budlorun dans l’Affaire Kistnen : ‘‘pena nanyen, n ti iota de prev conte mo client’’ affirme Samad Goulamaully