C’est en tant que directeur de l’Institut Cardinal Jean Margéot que le prêtre a écrit au chef du gouvernement dans le sillage d’un forum, intitulé Stop Torture, organisé par l’organisme le jeudi 9 juin.

L’événement avait réuni des avocats, des politiciens et des membres de la société civile. Cela, après la circulation des vidéos montrant des actes de torture perpétrés par des policiers.

Dans la lettre, datée du 10 juin, le père Véder affirme que l’Institut Cardinal Jean Margéot veut apporter sa contribution afin d’éveiller les consciences face à cet épineux sujet qui secoue notre belle République. Il ajoute qu’il s’adresse au Premier ministre pour que « cette question soit abordée dans toutes les instances de notre République et que des solutions soient trouvées ».

Dans une déclaration à Top Fm, le directeur de l’institut de formation explique qu’il demande des amendements à la loi pour que de tels actes ne se reproduisent pas.

Le père Véder a joint, à sa lettre, la Déclaration contre la torture rédigée après le forum Stop Torture du jeudi 9 juin.

Article précédentAmendements à la Food Act : « J’espère que les consommateurs ne seront pas une fois de plus bernés, » soutient Jayen Chellum
Article suivantEventuelle révision du tarif d’électricité : ce sera à la Utility Regulatory Authority d’examiner les propositions du CEB, précise Joe Lesjongard