C’était au Parlement hier après-midi.

Le Deputy Speaker et membre du Muvman Liberater évoqué l’usage thérapeutique du CBD…

Prenant l’exemple d’une jeune fille souffrant d’épilepsie, il fait ressortir qu’il n’y a aucune mesure autour de l’usage du CBD dans le pays.

Zahid Nazurally ajoute que le CBD pourrait être une source de revenus et aidera à réduire les crimes, Soulignons que le CBD est une molécule extraite du cannabis pour être utilisée à des fins médicales.

Article précédentVente à la barre : Un panel d’avocats demande le gel des cas qui sont actuellement en cour
Article suivantExplosion des prix des carburants : ‘si tire bane taxe, ki ti bisin couper, pension ?’, avance le directeur de la STC, Rajiv Servansingh