La torture des détenus n’est pas l’apanage exclusif de certains policiers mauriciens.
Cinq policiers indiens, dont un sous-inspecteur et quatre constables, ont été arrêtés et suspendus et un premier rapport samedi pour avoir détenu et torturé un jeune de 20 ans, allant jusqu’à insérer une matraque électrique dans son anus. Arrêtée pour une affaire de vol de bétail. dans l’Uttar Pradesh, la présumée victime est devenue épileptique.
L’incident s’est produit le 2 mai a allégué la famille de la victime dans leur plainte il y a quelques jours. Selon la plainte, le détenu est resté en garde à vue pendant plusieurs heures et n’a été libéré qu’après que sa famille ait versé un pot-de-vin de Rs 5 000 à la police.
Le surintendant supplémentaire de la police (ASP) de Budaun, a déclaré que les membres de la famille de la victime avaient rencontré le surintendant principal de la police (SSP), Budaun, OP Singh il y a deux jours pour se plaindre de l’affaire à la suite de laquelle une enquête a été ordonnée. Il a déclaré que des accusations de détention illégale et de torture avaient été portées contre les policiers impliqués.

Article précédentAu Champ de Mars : People’s Turf Club PLC fait construire une centaine de boxes pour chevaux de course sur un terrain de football, la polémique enfle !
Article suivantLe marié de l’enfer frappe la mariée à leur mariage