Maneesh Gobin, ministre de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, souligne l’importance de la production locale. Et affirme, lors d’une conférence de presse, le samedi 11 juin,  qu’une bonne partie des poissons consommés est importée, qui constitue une perte de devises étrangères.

Le porte-parole des pêcheurs, Judex Rampaul, révèle pour sa part que le gouvernement n’a rien fait pour sauver l’industrie de la pêche. Il mentionne d’ailleurs plusieurs manquements dans ce secteur.

Article précédentBudget 2022/2023 : Navin Ramgoolam trouve que la politique adoptée par le MSM vise à tromper la population
Article suivantRelance économique : ‘Ce qu’il nous faut c’est une bonne gouvernance et la collaboration de chaque citoyen !’ dit Pierre Dinan