Il a consigné une déposition au poste de police de Vacoas le 5 juin dernier. Dans sa plainte, il dit avoir été brutalisé par des policiers.
La plainte d’Ivann Bibi vise le commissaire de police. D’ailleurs, l’activiste réclame la démission d’Anil Kumar Dip. Il souhaite aussi que le bureau du directeur des poursuites publiques enquête sur les cas de brutalité policière.

Article précédent10 personnes dans les lieux de culte : « Cette mesure sera maintenue jusqu’à nouvel ordre », affirme Pravind Jugnauth lors d’une réunion avec les chefs religieux ce jeudi
Article suivantLes Français dans la rue pour réclamer des hausses de salaire