Dans une plainte déposée hier, un marchand de glace allègue qu’il a été arrêté et agressé par la police. Cet incident est survenu alors qu’il roulait en direction de Balisson, Rose-Belle et écoutait la chanson « PolicoCrapo » dans son van qu’il utilise pour vendre des glaces. Selon ses dires, lorsqu’il est arrivé dans les locaux de l’ADSU, il a été brutalisé et un autre officier de l’ADSU aurait avancé : « To pe prend nissa are ADSU to pe chante policocrapo, attane to pou coner”.

L’homme âgé de 37 ans a été, par la suite détenu au poste de police de Rose-Belle. Il a été libéré sous caution hier et a pu porter plainte pour brutalité.  Les faits relatés ont évidemment choqué plus d’un.

L’avocat Akil Bissessur qualifie cette attitude d’aberrante. En écoutant une chanson, on ne commet aucun délit. Il réclame une enquête et le respect de la constitution.

L’ancien DCP Dev Jokhoo, partage le même avis. Écouter une chanson n’est pas interdite par la loi.

 

Article précédentRedevance de la MBC : ‘le paiement aurait dû être optionnel, ou realiser si ou pas paye Rs 150, ou gagne l’amende ou kav fer prison, li p force ou get MBC’, avance le Dr. Navin Ramgoolam
Article suivantActuellement à Rodrigues :” Ma visite est pour resserrer les liens culturels entre Chagossiens et Rodriguais” dit Olivier Bancoult