Notre compatriote affiche la satisfaction. Il compte désormais, dit-il, alerter d’autres organisations internationales impliquées dans la lutte pour le respect des droits humains sur les actes de torture que des éléments de la police mauricienne sont accusés d’avoir perpétré sur des suspects.

Mario Pointu, Mauricien établi en Suisse, ainsi que les membres de la diaspora ont voulu dénoncer cette affaire par le biais d’une manifestation pacifique devant le siège de l’Organisation des Nations Unies à Genève.

Mario Pointu, l’initiateur, affirme que tout s’est bien passé. Il ajoute que plusieurs participants ont pris la parole pour dénoncer ces actes. Il ajoute avoir déjà remis trois lettres au secrétariat de l’ONU et qu’il compte alerter d’autres organisations qui luttent en faveur des droits humains.

Article précédentHippisme : l’écurie Gujadhur remporte haut la main la Duchesse avec Royal Wulff !
Article suivantSon client allègue avoir été menacé par des policiers de La Tour Koenig : Me Akil Bissessur dit craindre pour sa sécurité et porte plainte au CCID