L’homme de loi dit se sentir menacé dans l’exercice de ses fonctions. Son client, dit-il, lui a dit que les policiers ont menacé de s’en prendre de nouveau à lui s’il en parle à son avocat.
C’est la raison pour laquelle Me Akil Bissessur dit avoir jugé nécessaire de faire une déposition au CCID ce samedi.
Écoutons ses précisions…

Akil Bissessur dit souhaiter que les autorités enquêtent afin qu’il puisse exercer correctement son métier.

Article précédentTorture policière : La manifestation devant le siège de l’ONU a été un succès, affirme Mario Pointu
Article suivantChampionnats d’Afrique d’athlétisme : la diversification notée dans cette discipline, est encourageante pour le continent , constate l’ancien champion Sebastian Coe