Les soixante députés du MMM et du PSM (Parti Socialiste Mauricien) avaient été élus lors des élections générales de 1982. Ce fut   le premier 60-0 que le pays n’avait jamais connu. Pour l’historien Jocelyn Chan Low, une telle communion entre l’équipe victorieuse et le peuple n’avait existé auparavant. Une grande victoire du mauricianisme, qui malheureusement, avait été de courte durée, dit-il.

L’historien en profite  pour faire le point sur la situation économique à l’époque, et le progrès qui s’en est suivi.

Reported by : Dorothy Bonnefemme
Edited by : Vishwani
Posted by : Sanju Baboolall

Article précédentMécontentement au conseil de district de Rivière-Noire : Plusieurs permis rejetés, le conseiller Khemraj Ortoo, monte au créneau.
Article suivantRedevance de la MBC : ‘le paiement aurait dû être optionnel, ou realiser si ou pas paye Rs 150, ou gagne l’amende ou kav fer prison, li p force ou get MBC’, avance le Dr. Navin Ramgoolam