Kaysee Teeroovengadum avait été accusé d’attouchements sexuels par l’athlète, Jessika Rosun, lors des Jeux du Commonwealth en Australie en 2018. Le procès était en cours sur place au tribunal de district de Southport et a de nouveau été appelé hier.

Il s’avère que les membres du jury ont trouvé qu’il n’y avait pas suffisamment d’évidences pour pouvoir prouver la culpabilité de l’ancien chef de mission de Maurice pour les jeux du Commonwealth en Australie.

C’est ce l’un de ses représentants légaux, Me. Rama Valayden, explique.

Me. Rama Valayden précise toutefois que le bureau du DPP en Australie a toujours la possibilité de faire appel et que l’affaire reprendra ainsi le 24 juin.

Article précédentActuellement à Rodrigues :” Ma visite est pour resserrer les liens culturels entre Chagossiens et Rodriguais” dit Olivier Bancoult
Article suivantHOROSCOPE: Daily Predictions 12 June 2022