Grand Port District Court
Grand Port District Court

Les deux officiers de police avaient été arrêtés après une plainte consignée par Deepak Jeeool pour brutalité.

Lors de leur comparution devant le tribunal de Mahebourg ce vendredi, le représentant de l’Independent Police Complaints Commission n’a pas objecté à leur remise en liberté sous caution.

Les constables Goparlen Moorghen et Bheemal Luchmun doivent chacun s’acquitter d’une caution de Rs 10 000 et signer une reconnaissance de dette de Rs 100 000.

La cour a toutefois une condition : les deux policiers doivent se tenir à la disposition des enquêteurs pour les besoins de l’enquête.

Reported by : Haarisah Peerallee
Edited by : Michael Jean Louis
Posted by : Sanju Baboolall

Article précédentÀ Sainte Croix : des matériaux valant Rs 300 000 emportés du domicile d’une femme
Article suivantSelon un sondage de la firme Afrobarometer : la satisfaction des Mauriciens par rapport à la démocratie au plus bas