La sécurité alimentaire n’est pas le problème des planteurs. Le gouvernement doit trouver des solutions pour que nous atteignions l’autosuffisance alimentaire. Telle est la réaction de Kit Beeharry, porte-parole de Planteurs d’Îles. Il ajoute que les planteurs ne sont pas disposés à s’endetter pour produire davantage. Si le gouvernement veut nous encourager, il doit mettre sur pied un plan stratégique.

Parlant des subsides concernant les fertilisants, Krit Beeharry indique que Rs 75 millions, ce n’est rien. Il souligne que la FAO a publié un rapport et ébauché des plans d’aide pour les planteurs.

Article précédentLe Canada va confiner les étrangers infectés par la variole du singe
Article suivantSales by Levy : « Ces mesures budgétaires sont du déjà vues », déplore Salim Muthy