Le Canada a publié un avis de voyage lié à la variole du singe, conseillant aux voyageurs de plus de deux douzaines de pays, dont l’Australie, la Grande-Bretagne et les États-Unis, de prendre des précautions et les avertissent des retards potentiels de retour chez eux s’ils tombaient malades, car ilq seront confinés.
Dans un avis de niveau 2 – un grade en dessous d’un appel pour éviter les voyages non essentiels – l’Agence de la santé publique du Canada a déclaré que les voyageurs pourraient être soumis à des procédures visant à limiter la propagation du monkeypox, comme l’isolement, s’ils étaient infectés.
“Vous pouvez avoir un accès limité à des soins de santé opportuns et appropriés si vous tombez malade, et vous pouvez rencontrer des retards dans votre retour à la maison”, a déclaré l’agence sur Twitter.
Environ 30 pays où le monkeypox n’est pas endémique ont signalé des épidémies de la maladie virale, avec plus de 911 cas confirmés ou suspects, principalement en Europe.

Article précédentAucune hausse du prix du pain : L’Association des propriétaires de boulangerie lance un ultimatum de 15 jours au gouvernement
Article suivantMesures budgétaires : les planteurs pas disposés à s’endetter pour augmenter leurs productions.