Le président de l’Association des entraineurs explique que c’est « vraiment triste » pour l’industrie et les turfistes. La deuxième journée, prévue ce samedi, est organisée par la Mauritius Turf Club Sports and Leisure Club qui a finalement sa licence d’organisateur de courses. Elle comprend une course classique, soit la Duchess of York Cup.
Cependant Patrick Merven dit avoir été surpris par le nombre de chevaux qui seront alignés lors des diverses courses. Il est bien inférieur à celui de la semaine dernière. L’entraineur a précisé qu’il ne sait pas pourquoi certaines écuries n’aligneront aucun coursier ce samedi.
Il se peut, ajoute-t-il, que les chevaux ne soient pas prêts.

Article précédentHOROSCOPE : Daily Predictions 10 juin 2022
Article suivantJeux du hasard : La Gambling Regulatory Authority essuie un revers en cour suprême