PHOTO D'ILLUSTRATION

C’est une autre résidente du shelter  situé dans le nord de l’île qui a tout déballé, dans sa precautionary measure mardi.

Elle allègue avoir vu quatre mineures consommer de la drogue dans les toilettes de l’établissement. Les faits se seraient produits durant le mois de mai.

Selon elle, une femme de ménage travaillant dans l’établissement fournirait des cigarettes aux autres jeunes filles.

La Brigade des Mineures a été informée de la situation, mais la jeune fille n’a pas souhaité porter plainte.  L’adolescente ajoute avoir été menacée par les quatre autres jeunes filles.

La plaignante a toutefois  été relogée dans un autre abri pour mineurs.

Article précédentLes grands titres de Top Fm de ce jeudi 09 juin 2022
Article suivantBlanchiment d’argent allégué : la justice kenyane gèle 115 millions de shillings transférés sur le compte d’une femme depuis Maurice