Comme recommandé par la Law Reform Commission, la mise à prix d’une demeure ne pourra être moins de 90% de la valeur actuelle. De plus tout le processus de la vente à la barre se fera par appel d’offres.

Par ailleurs, si la somme reçue de la vente est plus grande que celle qui doit être remise au créancier, la différence sera remise à la victime.

Article précédentDécongestionnement routier : un budget Rs 2,6 milliards voté
Article suivantAccélérer la transition vers des véhicules électriques : 200 bus électriques seront acquis pour renouveler la moitié de la flotte de la CNT