Lors de la présentation du budget, le ministre des Finances, Rengananden Padayachy a annoncé que la Small and Medium Enterprises Act sera amendée. Ainsi, les microentreprises de Rs 2 millions à Rs 10 millions de chiffre d’affaires seront considérées.
Aussi, toutes les compagnies avec Rs 100 000 de chiffre d’affaires viennent également s’ajouter à la liste des PMEs. Et celles avec Rs 250 millions de chiffres d’affaires tomberont sous une nouvelle catégorie qui sera créée sous la SME Act. Cela aidera ainsi 142 000 entreprises à bénéficier des aides du gouvernement.
De plus, à travers la banque de Development, près de Rs 4,7 milliards de prêts ont été approuvés pour plus de 12 000 petites et moyennes entreprises.
La SME Interest Free loan schme étendu jusqu’au juin 2023. La Mauritius Investement Corporation mettra aussi en place un fonds de Rs 5 milliards pour les PME.

Article précédentBudget 2022/2023 : ministres et élus de la majorité expriment la satisfaction
Article suivantVidéo impliquant Senna Budlorun dans le meurtre de Soopramanien Kistnen : « Il n’y a aucune preuve directe ou indirecte liant notre client au meurtre de l’agent du MSM », lance Me Ashley Hurhangee